fb

Managing cable lines, while absolutely essential, is a step in production stage building that is often overlooked. Proper technique in cable management can enhance the appearance and safety of the event all while differentiating an amateur production stage from a professional one.

Partie 1 : Gestion des câbles au sol
Il existe deux formes principales de gestion des câbles au sol : les tapis de câbles et les bandes adhésives.

Conseil : utilisez des tapis de câbles pour les zones à fort trafic piétonnier et les lieux extérieurs

Les tapis de câbles sont un excellent moyen de maintenir la propreté des lignes de câbles tout en évitant les risques de trébuchement. Il suffit de soulever le couvercle du tapis de câbles et de faire passer vos câbles dans les différentes pistes en fonction de leur type : audio, vidéo, électricité ou Internet. Les zones à fort trafic nécessitent des tapis de câbles, car ils constituent le moyen le plus sûr de gérer vos câbles. Les tapis de câbles sont parfaits pour les événements en plein air, car il n’y a souvent aucun moyen de fixer du ruban adhésif dans les lieux extérieurs. De plus, les tapis sont résistants aux intempéries et à la pluie.

Conseil : fixes les câbles avec du ruban adhésif dans les zones à faible trafic

La bonne technique de fixation consiste à aligner vos câbles côte à côte sur le sol, en veillant à ce qu’ils forment des angles droits de 90° par rapport au mur et ne se chevauchent pas. Une fois les câbles correctement alignés, placez de petites bandes de ruban adhésif perpendiculairement à la ligne de câbles. Le premier et le dernier ruban doivent être placés contre un mur ou dans un endroit où il n’y a pas de circulation piétonne afin de s’assurer que l’ensemble de la ligne de câble est sécurisé et ne présente pas de danger potentiel. Placez des morceaux de ruban tous les 24 à 48 pouces. Les morceaux sont idéaux pour une utilisation en coulisses ou autour des tables techniques, car ce sont des zones où le trafic est généralement faible et où le risque de trébuchement est donc faible.

Conseil : utilisez la technique du ruban adhésif dans les zones à trafic modéré

Les lignes de ruban adhésif sont nécessaires dans les endroits où le trafic est modéré, notamment les portes arrière ou sur la scène. Comme pour la technique de fixation, placez vos câbles en une ligne nette, à 90° du mur, sans chevauchement, et ajoutez des morceaux de ruban tous les 6 à 12 pouces. Ensuite, faites passer une longue bande de ruban adhésif à partir du premier morceau de ruban, en suivant la ligne de câbles jusqu’à la dernière. Comme vous passez du ruban adhésif sur toute la longueur de la ligne de câble, il est important que la ligne soit droite du début à la fin, sinon le ruban adhésif ne sera pas solide et aura l’air désordonné. Selon la largeur du câble, vous devrez peut-être poser plus d’une ligne de ruban adhésif. Pour ce faire, il suffit de placer une ligne de ruban adhésif d’un côté du regroupement de câbles, puis de répéter l’opération de l’autre côté du regroupement de câbles.

Si les méthodes de pose de ruban adhésif et d’agrafage sont des éléments essentiels pour la sécurité et la présentation d’un événement, il existe quelques autres trucs et astuces que vous pouvez utiliser pour nettoyer l’espace de travail et vous présenter comme un.e technicien.ne compétent.e. Ce sont ces petits détails qui peuvent vous faire gagner ou perdre en efficacité et vous permettre de faire bonne impression, surtout si vous êtes nouveau.elle dans le secteur.

Partie 2 : Gestion des câbles en hauteur

Conseil : sécurisez au-dessus des portes

Fixez les câbles au-dessus des portes ou des grandes entrées plutôt que sur le sol. Vous pouvez utiliser du ruban adhésif pour placer des punaises le long des bordures de l’entrée, en rentrant les câbles autant que possible. Notez que cette technique n’est nécessaire que pour les installations temporaires et non pour les installations permanentes, car celles-ci disposent souvent de chemins de câbles aériens.

Conseil : coupez votre ruban adhésif en deux

Plutôt que d’utiliser toute la largeur de votre rouleau de ruban adhésif de 3 pouces, divisez-le en deux. Cela vous permettra de dissimuler plus efficacement vos câbles et de rendre moins évident le fait que vous faites passer des câbles au-dessus de la porte.

Conseil : assurez-vous que le poids est supporté

Les câbles aériens peuvent nécessiter beaucoup plus de punaises que s’ils étaient posés au sol, car ils présentent un risque beaucoup plus grand et doivent travailler contre la gravité. Si les câbles aériens offrent une meilleure esthétique, ils ne doivent pas être utilisés s’il n’y a pas de garniture pour supporter le poids, ou si le câble est trop lourd. En général, tout ce qui dépasse deux câbles XLR est considéré comme trop lourd pour cette technique.

Conseil : fixation à l’aide de crochets pour cintres aériennes

Si vos câbles volent à une hauteur suffisante, il est possible d’utiliser des suspensions pour mur d’air ou d’autres supports de plafond pour suspendre vos câbles. Lorsque vous utilisez cette méthode, placez votre câble en toute sécurité contre le support ou la surface et tirez sur le câble à partir de son dernier point d’origine pour vous assurer que vos câbles ne s’affaissent pas et n’ajoutent pas de tension supplémentaire à votre ligne de câble.

À partir de là, utilisez du ruban électrique pour faire le tour du câble et de l’étai ou du crochet auquel vous le fixez. Selon le poids du câble, vous devrez peut-être faire plusieurs fois le tour – un minimum de 4 tours est généralement recommandé pour un câble léger. Terminez la fixation de la pointe du câble en créant une languette de courtoisie, une petite extrémité du ruban qui peut être facilement saisie et déroulée par les techniciens chargés du démontage et du chargement. 

Partie 3 : Gestion des câbles pour l’équipement
Maintenant que nous avons abordé les techniques de gestion des câbles aériens, examinons la gestion des câbles de l’équipement lui-même.

Il existe deux scénarios dans lesquels nous devons nous préoccuper de la gestion des câbles : l’équipement sur un support ou un pilier et l’équipement sur une table ou un panneau technique.

Scénario 1 : équipement sur pied
Dans le domaine de la production audio en direct, les supports d’équipement les plus courants sont les pieds de haut-parleur et de microphone. 

Conseil : fixation aux supports d’hauts-parleurs

Lors de la fixation à un support d’enceinte, saisissez les câbles reliés à l’haut-parleur et entourez-les de ruban isolant, en les fixant au sommet du support ou à la base de l’haut-parleur. Ce faisant, donnez du mou aux câbles afin qu’ils ne se déconnectent pas immédiatement si une force est appliquée à la ligne de câble. Répétez ce processus en descendant le pied de l’haut-parleur de manière à ce que les câbles soient alignés sur toute la hauteur du pied. N’oubliez pas de laisser une languette de courtoisie pour les techniciens chargés du démontage.

Conseil : sécuriser les podiums et les pieds de micro

En ce qui concerne les supports plus petits, tels que les podiums ou les pieds de micro, le processus est beaucoup plus simple. Laissez un petit bout de câble supplémentaire à la base du support pour permettre de déplacer le microphone ou le podium. Ensuite, il suffit de faire courir le câble sur toute la longueur du support et de le brancher au microphone. Selon le modèle de support, vous pourrez peut-être enrouler le câble autour du support, ce qui sécurisera davantage le câble et permettra une présentation très propre. Il convient également de noter que les podiums ne nécessitent qu’une petite quantité de relâche pour des petits ajustements, alors que les micros de performance en direct, tels que les microphones vocaux, devraient avoir 25′ à 50′ de relâche supplémentaire.

Scénario 2 : Tables et panneaux techniques

Le deuxième scénario dans lequel nous fixons les câbles à l’équipement concerne les tables ou panneaux techniques.

Conseil : utiliser une nappe et une jupe de table

Lorsque vous travaillez avec des tables techniques, regroupez soigneusement le câble sous la table et faites-le monter jusqu’à sa destination. L’idéal est d’utiliser une nappe et une plinthe, car cela permet de dissimuler le regroupement de câbles et de fixer le câble à la table à l’aide de la plinthe.

Veillez à ce qu’il y ait suffisamment de relâche pour que le câble puisse être déplacé librement sur la table, car les techniciens et les présentateurs sont souvent amenés à déplacer légèrement l’équipement au cours de l’événement. Il est également judicieux d’envisager l’utilisation d’un habillage technique, ou d’un rideau, pour isoler davantage la table technique et cacher les câbles.

Conseil : utilisez une niche pour les consoles

L’utilisation d’une niche, ou d’un chemin de câbles refermable placé devant une table de mixage dans son boîtier, permet de protéger le câblage contre les risques d’arrachement de la console audio ou d’endommagement. Elle permet également d’améliorer sensiblement l’apparence de propreté et l’espace au sol.

–Dernières notes–

Ces méthodes de gestion des câbles accéléreront non seulement vos procédures d’installation et de démontage, mais elles permettront également de créer un environnement de travail sûr et propre – un avantage pour tous. La gestion des câbles est un aspect souvent ignoré de l’industrie qui, lorsqu’il est bien fait, peut vous donner un avantage très distinctif lorsqu’il s’agit de conclure de futures affaires avec un.e client.e.