fb

Lors de la première partie de l’atelier avec Sean Paine (crédits : Gucci, Future, Young Thug, 2Chainz, Migos, Fetty Wap, Waka, Sosa, et plus) au RAC, Sean a parlé de son parcours dans l’industrie et de la façon dont il a commencé, et a également partagé certaines des techniques qu’il utilise. Comme la plupart des ingénieurs qui débutent, Sean s’en tient à certaines lignes directrices sur ce qu’il faut faire/ne pas faire, jusqu’à ce que ses mentors lui apprennent quelques astuces du métier.

Dans cet article, nous allons examiner les conseils de Sean pour obtenir le point idéal avec vos réverbérations. Si vous écoutez votre effet après d’innombrables réglages et que vous n’êtes toujours pas satisfait de sa largeur, lisez la suite pour découvrir comment manipuler le spectre sonore de la réverbération pour lui donner cette largeur « hors des hauts-parleurs ».

Choisir le bon plugin

Tout d’abord, vous allez vouloir mettre la main sur un plugin de Waves, appelé S1 Stereo Imager. Ce plugin peut être utilisé pour étendre la propagation sonore des réverbérations afin d’obtenir un effet encore plus large et plus grand (pensez à Travis Scott faisant « Yeah ! »). Vous n’aurez que quelques curseurs à régler avec le S1, mais cela signifie que vous pouvez facilement définir la largeur ou l’étroitesse de l’effet que vous souhaitez obtenir, ainsi que l’endroit où vous souhaitez le placer dans le spectre sonore.

Si vous placez l’imageur S1 sur un mixage complet, par exemple, il sonnera comme un mixage normal avec le réglage par défaut. Mais lorsque vous l’écoutez sur des haut-parleurs, vous remarquerez que votre mixage commence à sonner comme s’il provenait des deux côtés de vos haut-parleurs lorsque vous augmentez le curseur de largeur, ce qui vous donne une image sonore impressionnante. Pour les pistes lourdes à base de guitare ou pour les couches de pistes de synthé, vous pouvez facilement les étaler pour créer plus d’espace pour les autres instruments dans le mixage. À l’inverse, lorsque vous réduisez le curseur de largeur sur une piste stéréo, vous entendez votre source passer de stéréo à mono.

Le curseur de l’asymétrie

La puissance de ce plugin réside dans le curseur d’asymétrie. Ce curseur vous permet de manipuler l’équilibre des côtés sans affecter ce qui se passe au centre. Pensez aux overheads de batterie stéréo ; si un côté est plus dominant que l’autre, mais que votre kick et votre snare sont bien centrés, vous pouvez rapidement corriger ce problème en utilisant le plugin S1 Imager en manipulant le curseur d’asymétrie.

Regardez cette petite vidéo de Sean expliquant comment et pourquoi il utilise l’imageur (en anglais seulement).

Questions, commentaires ou demandes d’articles ? Envoyez-nous un courriel à [email protected]