Andrew Leung, un diplômé de RAC embauché par American Gaming Systems

Un diplômé de RAC embauché par American Gaming Systems

Voici Andrew Leung, diplômé du programme de conception de jeux vidéo de RAC en mai 2012. Avec un baccalauréat et une maîtrise déjà en poche, Andrew a décidé qu'il a besoin de développer ses compétences professionnelles dans le domaine du jeu vidéo. Il s'inscrit dans le programme de conception de jeux vidéo de RAC Toronto afin d’avoir les meilleures chances de réussir sur le marché compétitif des applications mobiles. 

Muni d'un baccalauréat en génie informatique de la Waterloo University et d'une maîtrise de McMaster University, Andrew Leung travaillait déjà dans le domaine de l'ingénierie informatique en tant que programmeur, mais il sentait que sa formation n'était pas complète. Amateur de jeux vidéo depuis sa jeunesse, il avait toujours évolué dans ce milieu, et il s’était progressivement mis à créer ses propres projets. Il s’est finalement dit : « Je veux entrer dans l'industrie du jeu vidéo ». Il savait qu’il « avait besoin de mettre à jour son CV pour percer dans le domaine des jeux vidéo. » Il se mit alors à la recherche de collèges et décida que le programme de conception de jeux vidéo de RAC était sa meilleure option.

À RAC, le programme de conception de jeux vidéo consiste à mettre les étudiants en situation de collaboration entre artistes, programmeurs et concepteurs. Andrew note que:

« J'ai trouvé cela très intéressant : tout le monde avait un bagage différent. Par exemple, je viens du monde de la programmation, donc j'étais le développeur-programmeur principal dans nos projets. Un autre étudiant était artiste graphique; il était donc chargé de faire toute notre imagerie 2D et 3D. Un autre était le concepteur. »

Cette collaboration était particulièrement présente lors des projets de fin de session. Les étudiants ont pu concevoir deux jeux vidéo uniques en utilisant tous les concepts et les outils fondamentaux qu'ils avaient appris dans le programme. Ces projets ont permis aux étudiants d’assimiler les compétences essentielles, en plus de leur fournir des exemples solides pour leur portfolio. 

La force d’Andrew était naturellement dans les cours de programmation. « Je connaissais plusieurs des principes fondamentaux, mais vous pouvez suivre les cours même si vous n'avez aucune connaissance préalable. » Alors qu'à l'Université, se souvient-il, « nous avions aussi des projets, mais ils étaient plus théoriques. À RAC, nous appliquions réellement les connaissances acquises en programmation pour concevoir des jeux. » L'expérience d’Andrew à RAC lui a permis de rendre son côté créatif plus flexible. Il se sent tout de même encore fortement attaché à ses racines de programmeur.

« Les jeux sont moitié code et moitié contenu (assets). Quand vous voyez un jeu, pour que les représentations graphiques soit aussi satisfaisantes, il faut beaucoup de programmation en arrière – c’est un mélange de génie et d'art. »

Andrew a beaucoup apprécié l'expérience pratique qu'il a acquise à RAC.

« À RAC, vous accumulez beaucoup d'expérience pratique en utilisant les outils standards dans l'industrie. Lorsque vous obtenez votre diplôme, vous pouvez appliquer immédiatement vos compétences et commencer à élaborer des projets... Un portfolio est important... Il faut avoir quelque chose à montrer aux employeurs. »

Andrew a récemment accepté un poste de Développeur C++ pour American Gaming Systems. Pendant sa recherche d'emploi, il « a été en mesure de leur montrer ses jeux sur son téléphone Android. »

Lorsqu'on l'interroge sur l'avenir de l'industrie du jeu vidéo, Andrew répond qu'il voit une croissance globale dans l'industrie. Il prédit que les jeux 2D pour mobiles et tablettes seront une force dominante, surtout si on prend en compte leur coût et leur développement. « Quand j'étais en recherche d'emploi, j'ai trouvé beaucoup d'offres affichées pour les développeurs Android. Le marché Android est en croissance. » Il note également que « les jeux 3D sont le standard de l'industrie » pour les consoles populaires telles que Xbox et PS3. Il explique que les grandes entreprises peuvent dépenser jusqu'à 20 millions de dollars pour développer un jeu. Elles ont donc besoin de distributeurs dotés de beaucoup de moyens financiers. Les petites entreprises, elles, n'ont pas besoin d’autant de capitaux pour développer leurs applications mobiles et sont capables de se positionner sur le marché avec des distributeurs plus petits.

Andrew croit que les ingrédients de la réussite sont la passion et un engagement envers l'excellence. Pour lui, « le programme de conception de jeux vidéo de RAC vous permet de rester en tête du peloton. »