Amy King, diplômée de RAC, travaille au Grant Avenue Studio.

Amy King est une diplômée de RAC Toronto. Dès qu’elle a terminé son programme, elle a commencé à travailler aux studios Grant Avenue : elle y est toujours aujourd’hui.

Originaire de Terre-Neuve, Amy a d’abord eu la chance de faire un stage dans ce mythique studio fondé à Hamilton (Ontario) par Daniel Lanois et Bob Doidge, célèbres réalisateurs de disque, connus pour leurs collaborations avec de grands noms de la musique tels que U2 et Peter Gabriel. Devenue employée par la suite, Amy a reçu en 2005, 2006 et 2007 le prix de « Technicien de son de l’année ».

La carrière musicale d’Amy a commencé dès l’âge de 5 ans, au piano. Récipiendaire de quinze prix, dont une bourse d’excellence pour ses performances, Amy est une pianiste accomplie. C’est à l’âge de 10 ans qu’Amy a pris conscience de sa vocation musicale ; elle s’était alors mise à s’occuper de toutes les prestations musicales de l’église locale, à Grand Falls (Terre-Neuve), jouant du piano pour les solistes, les chœurs et lors des offices religieux. Après ses études secondaires, Amy a passé trois ans à étudier la psychologie, la philosophie et l’architecture à l’université. Trois années enrichissantes, mais sa passion de la musique était plus forte que tout le reste.

C’est donc en février 2002 qu’Amy a déménagé en Ontario pour étudier les techniques d’enregistrement musical à RAC, et rapidement après sa diplomation, elle a été embauchée au Grant Avenue Studio. Elle a tout de suite su appliquer ses compétences nouvellement acquises en enregistrement, ce qui lui a permis de jouer un rôle de premier plan dans de nombreux projets. Elle a notamment été assistante technicienne de son pour les albums Harmony de Gordon Lightfoot, Skeddaddle de Kevin Breit, A Thousand Yesterdays de The Acoustics, et bien d’autres projets locaux, le tout après avoir passé seulement deux mois à Grant Avenue. En 2004, Amy a enregistré deux pièces de l’album de John P. Allen's (Prairie Oyster). Elle a aussi co-réalisé l’album Kaha:wi de Santee Smith's, qui a été nominé à deux « Aboriginal Music Awards » en 2004. Kaha:wi a aussi été primé « Meilleur album ethnique/musique du monde » aux Hamilton Music Awards en 2005. La contribution d’Amy en tant que technicienne en enregistrement pour La Mystique d’amour de Ted et Irena Welhasch Baerg a été acclamée par la critique. Ted et Irena ont joué un grand rôle dans les productions Madame Butterfly, Le Fantôme de l’opéra et Turandot.

Armée de tant d’expériences hautement formatrices, Amy a continué son ascension en étant invitée en tant que musicienne instrumentiste dans de nombreux projets. Elle a aussi co-réalisé Thee A.M. et Peacemakers Lullaby, qui ont été nominé pour deux « Aboriginal Music Awards » en 2005. Elle a également co-réalisé Dripping Indigo de Chantal Chamberland et elle a aidé Gordon Lightfoot à enregistrer sa série de quatre concerts au Massey Hall en mai.

Récemment, Amy a réalisé et enregistré un album avec Lori Reid intitulé Songs That Won’t Fall Away. Actuellement, Lori est en tournée internationale avec Daniel Lanois et les Elmer Isler Singers. Également, Amy vient juste de terminer la réalisation d’un album avec Diane Tarentino. L’album Popcorn, Pickles and Parrots de Splash’N’Boots qu’elle a enregistré a été nommé « Album pour enfants de l’année » aux Hamilton Music Awards. Enfin, Amy a collaboré à la technique lors des sessions publiques du Grant Avenue Studio, diffusées sur la radio Y-108. Lors de ces sessions se sont produits des artistes tels que Tea Party, Collective Soul, Finger Eleven, Matt Mays, Ian Thornley, 54/40 Tom Wilson, the music, Boy, et bien d’autres.